Maroquinerie de luxe : pari gagné pour Mary Kate et Ashley Olsen

LE PLUS. On se souvient des jumelles Olsen dans le feuilleton « La fête à la maison » : elle y jouaient en alternance le rôle de la petite Michelle. Depuis cette époque, elles se sont adroitement recyclées, et font un carton dans le business de la mode. Leur dernière folie ? Un sac haut de gamme pour la marque The Row.

 Les stars qui créent leur ligne de vêtements, de sacs ou chaussures, sont nombreuses. Kate Moss, Victoria Beckham, Sofia Coppola pour Louis Vuitton, Madonna et Lourdes, main dans la main, Twenty8Twelve by s.miller avec l’actrice-mannequin Sienna Miller et sa sœur Savannah… Les exemples ne manquent pas mais je dois dire que Mary-Kate et Ashley, les jumelles Olsen, se distinguent vraiment du lot !

Olsen Montaigne Market
Mary-Kate et Ashley Olsen, 11/10/2011 – Paris
(MCMULLAN/SIPA)

 Rappelez-vous, en 1999 déjà, Mary-Kate et Ashley lançaient leur première ligne de vêtements, baptisée Mary-kateandashley. Depuis, elles ont laissé les vêtements à bas prix pour petites filles et adolescentes, et se sont positionnées sur le luxe et la haute couture, dès 2007, avec The Row et Elizabeth & James.

 Alors qu’un grand nombre médisait sur une reconversion prétendument ratée des ado-stars dans le monde de la haute couture, le résultat est plutôt remarquable puisque les jumelles ont séché le public et moi la première, en faisant de leurs deux nouvelles marques des leaders dans le monde de la mode.

 Graines de créatrices, Mary-Kate et Ashley se sont lancées dans cette aventure à seulement treize ans, prenant soin de garder un droit de regard sur l toutes les décisions en matière de création et de choix artistique au sein de leur marque. Aujourd’hui, elles reviennent sur le devant de la scène et nous montrent qu’elles voient toujours plus haut. Le succès les accompagne et leur stratégie marketing est grande !

 En effet, Mary-Kate et Ashley viennent de lancer un nouveau sac, inscrit dans leur nouvelle ligne d’accessoires pour The Row, et dévoilé pendant la Fashion Week de Paris : Ashley l’a trimbalé à son épaule de New York à Paris. En spécialiste du Product Placement, je peux vous dire que la jeune femme de 25 ans a plus d’un tour dans son sac !

 

sac The Row

Sac en cuir – The Row ©

 Et puisque la semaine de la mode est l’occasion rêvée pour se faire remarquer et créer du buzz, jeudi soir les jumelles ont été reçues au Montaigne Market pour dévoiler leur nouvelle gamme de sacs. Cette collection en cuir et python a été présentée à une cinquantaine de personnes VIP (pour ne pas citer Laëtitia Hallyday et Alexandra Golovanoff…). Comment ça je n’ai pas été invitée ?

 Personnellement, je trouve la forme classique mais c’est probablement le secret qui le fera durer dans le temps et prétendre être comparé à l’intemporel Birkin.

 Ashley a récemment déclaré au magazine WWD que leur nouveau sac était « le premier article de la collection à se vendre très rapidement (…) et que les marques de luxe sont souvent celles qui perdurent pendant les crises économiques », en prenant pour exemple Hermès, seule marque à poursuivre sa croissance pendant la dernière crise aux US.

En effet, les jumelles Olsen n’ont pas lésiné sur le prix alors que la CRISE est le maître mot sur toutes les bouches. A choisir, je resterai sur le Birkin qui reste une valeur sûre en matière d’investissement.

 Le pari était osé mais gagné, puisque les jumelles stars ont du mal à répondre à demande ! Je conseille aux personal shopper de se ruer dessus pour le proposer à prix d’or.

 Au final, je me demande ce que ces jumelles, OK sexy, glamour, mannequins, habillées à l’identique (pff la liste est longue) et qui ont bercé notre enfance ont de plus que les autres ? De véritables créatrices ? Un fantasme de duo-fashionitas auxquelles nos mères, les trentenaires et les teenagers veulent toutes ressembler ? Des génies marketing qui ont su répondre aux demandes des ados avant de tenter prétendre au Luxe ? Un mélange gagnant de tout ça à la fois. Et ça leur va bien.

 Bien loin de l’époque bébé-stars dans « La fête à la maison », je tire ma révérence à Mary Kate et Ashley Olsen, qui ont réussi à s’imposer comme les figures de mode du moment.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s